Actualité

Point bimensuel Vendée Globe #5

18 janvier 2021

A bord de V and B- Mayenne, Maxime Sorel, bizuth du Vendée Globe, nous partage presque quotidiennement sa vie à bord sur www.team-vandb-mayenne.com ou sur YouTube.

Sur ce blog, nous vous proposons toutes les 2 semaines,  un condensé de toutes les émotions, les exploits, la routine et aussi les galères vécues en mer.

Point cartographie : où en est Maxime ?

  • Nombre de jours de course : 71 jours
  • Classement : 1ème /25 bateaux en course
  • Distance restant à parcourir : 3 474 milles nautiques
classement Vendée Globe 18 janvier 2021

Max est désormais un peu esseulé en 10ème position à quelques centaines de milles derrière Jean Le Cam et devant Armel Tripon. Alors que devant la course, le suspens est à son apogée avec un changement de leader tous les jours (actuellement c’est Charlie Dalin qui mène la flotte).

Maxime Sorel - Passage Cap Horn

Maxime : cap hornier  

Cela fait maintenant plus de 70 jours que la course est partie. Ces 2 dernières semaines ont été marquées par le passage du mythique et redouté Cap Horn. Le 3ème cap de ce tour du monde sonne comme un soulagement ! En effet,  il marque le début de la remontée de l’Atlantique, direction “ la maison” mais il n’est pas non plus synonyme de fin des galères !

C’est d’ailleurs dans des conditions météo dantesques avec plus de 40 nœuds de vent que Maxime a passé le Cap Horn, en 8ème position après 57 jours en mer.

Juste avant ce passage stratégique, Maxime s’est d’ailleurs  fait une grosse frayeur, « l’une des peurs de (sa) vie ». Le bateau s’est littéralement couché à cause d’une vague énorme et d’un décrochage de son pilote automatique. Après des heures de lutte dans le froid polaire, il a remis tout en place mais n’est pas passé loin de la catastrophe : « j’ai cru que c’était la fin » .

Même après le passage de ce cap, malgré des températures légèrement plus clémentes, les conditions  étaient toujours musclées ! Au cœur d’une forte dépression, Maxime a rencontré des vents de 54 noeuds ( soit 100km/h!). Et comme une double peine, après ce passage intense, Maxime a ensuite été stoppé dans l’anticyclone !

Il fallait jouer de tactique dans cette zone perturbée par de multiples petites dépressions (liées à la Cordillère des Andes).

Maxime Sorel - 10 janvier 2021

L’autoroute des Alizés ?

Les conditions météo changeantes (alternant vent fort / vent faible) obligent Maxime à de nombreux réglages. La remontée de températures,  l’a également empêché de pouvoir bien récupérer.  En effet, la température de l’air est quand même passée de 5 à 30 ° en 5 jours ! La fatigue se fait sentir.

Les alizés (vents portant stables) se sont montrés quelque peu instables ces derniers temps.

Depuis ce week-end, Maxime Sorel a touché les alizés qui lui permettent de filer à une belle vitesse au large des côtes brésiliennes.

Maxime Sorel - 13 janvier 2021

« La course va être assez linéaire dans les jours qui viennent. Cette position de 10ème me convient bien même si je serai évidemment opportuniste pour faire mieux si cela se présente. Je dois rester vigilant jusqu’au bout et ne pas trop appuyer sur le champignon de façon à préserver ma machine »

Maxime Sorel

En approche de l’Équateur

Désormais, V and B – Mayenne évolue à plus de 16 nœuds dans des alizés de sud-est bien établis. Espérons que ces conditions permettront à Maxime  de gagner du terrain sur ces concurrents de devant.

L’Equateur devrait être franchi dès demain, le 19 janvier. Il marquera le retour dans l’Atlantique Nord. Il faudra rester vigilant et tactique pour traverser le Pot au Noir (zone de convergence intertropicale dans laquelle il est extrêmement difficile de prévoir la météo) et ne pas se faire rattraper par le poursuivant Armel Tripon sur l’Occitane en Provence.

L’arrivée de Maxime est prévue dans moins de 2 semaines : fin janvier – début février. Les conditions sanitaires ne permettront pas de grands rassemblements pour assister aux arrivées. Nous attendons les consignes de l’organisation qui devraient être officialisées cette semaine. 

Et en virtuel, cela donne quoi ?

Parmi le million de joueurs sur Virtual Regatta, 6 778 ont choisi de faire partie de notre course privée V and B – Mayenne aux couleurs du dragon des océans : merci à tous !

Bravo au premier de la course V and B – Mayenne, pseudo “Franckfort”,  qui est arrivé samedi 28ème du classement général de la course…une belle performance ! 

Il reste encore pas mal de monde en course…

Hey ! Ce site utilise des cookies ! 🍪
Ce site utilise des cookies pour une meilleure expérience.
nec Donec eleifend vulputate, ut ut ipsum accumsan et, pulvinar