Actualité

Ressentis de notre cofondateur sur la tournée V and B

13 janvier 2021

Après 3 mois sur les routes de France à la rencontre des équipes du réseau V and B, 11 500 km parcourus, 184 magasins visités et 1000 « VandBistes » rencontrés… Jean-Pierre Derouet, co-fondateur du réseau V and B, fait le point sur le moral des franchisés et leurs attentes pour 2021. Cette Tournéea été organisée en parallèle du Vendée Globe du skipper Maxime Sorel sur le bateau V and B – Mayenne. Elle s’achèvera le 3 février prochain à Poitiers.
C’est un véritable défi pour le co-fondateur de V and B. Jean-Pierre Derouet a une volonté forte de transmettre une énergie positive aux 1500 salariés du réseau, touchés de plein fouet par la crise sanitaire. Il souhaite aussi rappeler la motivation collective et le plaisir partagé à bâtir le groupe qui fête cette année ses 20 ans.

110ème magasin V and B - Montluçon

3 Questions à Jean-Pierre Derouet, co-fondateur de V and B

Quels sont tes ressentis sur le moral des équipes après 3 mois de tournée ? 

Après 3 mois de tournée, nous pouvons dire que notre réseau a bien réagi face à cette crise, malgré la fermeture de nos bars. Nos caves, par leur diversité et le professionnalisme du personnel, ont réussi à faire la différence. Le client ne s’y est visiblement pas trompé en nous faisant confiance, surtout pour la période des fêtes.

56ème magasin - V and B Blois

Quelles leçons en tirer et quelles perspectives pour 2021 ? 

L’année 2021 est arrivée, le contexte est pour autant toujours le même. Nous attendons bien sûr la réouverture de nos lieux de convivialité, d’ici là, nous devons pallier et surtout garder le moral. L’avantage de la jeunesse de notre réseau (qui fête ses 20 ans cette année) et notre solidité financière nous permettent de rester optimistes dans la tourmente… A condition que celle-ci ne perdure pas trop longtemps. 
Cette tournée en parallèle du Vendée Globe a été la bienvenue, surtout dans cette période inattendue. Le fait d’aller à la rencontre de chaque magasin et des équipes a permis de s’assurer que nos forces vives étaient bien présentes et à même de surmonter la problématique Covid. Et j’ai pu constater que c’était le cas. Avec de la rigueur pour maintenir le bateau à flot, et de l’humour pour rester le plus optimiste possible ! Chaque rencontre a été enrichissante, avec ses histoires, ses spécialités : un accueil de VandBiste irréprochable ! Les équipes ont pris un véritable plaisir à me faire visiter leur région, leurs vignobles, leurs stades, leurs spécialités… tout ce qui fait qu’un magasin V and B est aussi représentatif de sa ville, de ses environs ainsi que de ses habitants. Ma venue m’a permis également de rencontrer notre clientèle plutôt « fan » de notre enseigne et qui en ces temps perturbés nous le rend bien.

45ème magasin - V and B - Nantes

Symboliquement, vous devriez terminer votre périple, à quelques jours près, à la même période que Maxime Sorel sur le Vendée Globe, quel est votre regard sur la course de Maxime ? Quel a été votre Cap Horn à vous ? 

Le 3 février je devrais finir ma tournée, Maxime à son tour devrait rejoindre les Sables d’Olonne.  J’ai hâte de pouvoir lui dire de vive voix qu’il aura fait une belle course, toujours dans l’action, à vouloir performer malgré son ancien bateau. Hâte également de le remercier de nous avoir montré à plusieurs reprises que, malgré les problèmes rencontrés, il a su rebondir et toujours trouver la foi pour reprendre le mordant nécessaire à cette course légendaire. Une attitude partagée par nos équipes qui, depuis mars dernier, ont eu à franchir plusieurs Cap Horn ! Et nous savons qu’après le passage du Cap Horn la route n’est pas finie… Maxime, tout comme le réseau aujourd’hui, doit rester concentrer, ne pas se relâcher… pour éviter la moindre erreur que les éléments extérieurs et la fatigue pourraient engendrer. 

V and B Libourne

Un dernier mot ?

Pour conclure, cette aventure de la tournée V and B est un vrai régal ! Une richesse humaine de tout un groupe constitué aujourd’hui de 1500 personnes et 230 magasins, que j’aurais eu la chance de vivre, de partager. J’espère également en parallèle avoir fait l’écho de mon mieux du défi de Maxime sur son bateau V and B- Mayenne, et du souffle du dragon pour lutter contre la mucoviscidose . Dans beaucoup de situations, l’important est de ne jamais désespérer !

Carte-La-Tournée-V-and-B

Si vous voulez suivre ce grand défi que s’est lancé notre cofondateur, rendez-vous sur notre page Facebook événement 

Hey ! Ce site utilise des cookies ! 🍪
Ce site utilise des cookies pour une meilleure expérience.
Praesent quis ipsum Praesent elit. mi, id,